Un mal pour un bien
Publié le : 08/02/2019

Le nombre de licenciés de sport-tambourin en France s’élève à 2514 au niveau national. Si l’on soustrait les 2282 licenciés héraultais il ne reste que 232 licenciés qui se répartissent dans huit autres départements français.

C’est suite à une mésaventure qu’a subit la Fédération Française de Jeu de Balle au Tambourin (FFJBT) que les vrais chiffres ont été révélés.

Avant d’aller plus loin, il est essentiel de rappeler que l’équipe actuellement en charge de la gestion de la FFJBT n’est pas à l’origine du problème mais est victime d’une situation qui avait déjà trop perdurée.

Pendant des années, pour ne pas dire des décennies, le nombre de licenciés au niveau national a été annoncé aux alentours de 5000. Ce chiffre fixé arbitrairement avait plusieurs fonctions. L’une était de rassurer les pratiquants sur la vivacité toute relative de leur sport. L’autre consistait à fournir officiellement un chiffre aux collectivités et autres autorités qui s’inquiétaient, à juste titre, de la santé du sport au niveau national.

Cette solution qui permettait d’évacuer des questions embarrassantes a fini par devenir… embarrassante.

 

Que faire ?

Désormais le fantasme s’est évaporé et la réalité du travail à accomplir reprend ses droits. Il n’y a pas à paniquer vu que le Comité de l’Hérault compte 2282 licenciés en 2018 et a vu augmenter son nombre de licenciés augmenté de 5% par an depuis 2014 (1674 licenciés cette année-là).

Par contre il devient essentiel que la FFJBT se mette à la hauteur de sa mission et mette en action l’ensemble des rouages qui lui permettront de nourrir des ambitions nationales.