D’impossible à facile
Publié le : 03/04/2019

Il y a 8 ans le petit monde du tambourin s’accordait pour dire que le développement du sport-tambourin, sport local peu pratiqué et peu médiatisé, était impossible.

Petit à petit le Comité départemental a travaillé à développer la notoriété du sport-tambourin ainsi que la qualité des compétitions. A l’aube des années 2010, profitant du manque d’intérêt relatif pour la version en salle le Comité a appliqué les méthodes de développement d’autres sports collectifs à cette discipline. Les résultats n’ont pas tardés à arriver et, depuis quatre saisons, les équipes et les joueurs héraultais dominent la scène européenne devant les italiens.

De la même manière la rationalisation des compétitions jeunes en extérieur a amené de meilleurs résultats au niveau des sélections nationales jeunes. Mais la version en extérieur est sujette à beaucoup plus d’interactions ce qui rend plus difficile la mise en place d’actions cohérentes susceptibles d’être analysées.

 

Mais c’était facile…

Tout à coup, ce qui était impossible est devenu facile. Pour beaucoup il est désormais évident qu’il était facile de développer le sport-tambourin dans l’Hérault. C’est aussi une posture qui permet d’éviter de se poser des questions, et de chercher des réponses, sur le déploiement du sport-tambourin au-delà des frontières départementales. Heureusement que les habitants de la ville de Rugby ne se sont pas dit la même chose...